Zoom sur The Blue School

Je suis tombée sous le charme des créations The Blue School. Dans la boutique, tout est 100% fait main. On y retrouve des articles déco/rangement en tissus : des pochettes, des coussins, des panières, des tabliers, des besaces mais aussi des colliers. Les tissus sont choisis avec soin et les imprimés tour à tour vichy, liberty, rayés ou à motifs géométriques s’harmonisent avec de beaux unis lisses ou matelassés. Un esprit rétro se dégage des collections sans cesse renouvelées au fil des saisons. Le souci du détail rend chaque pièce unique: ainsi une pochette se retrouve rehaussée d’un délicat passepoil ou d’un joli bouton… Voici les deux pochettes que j’ai commandées pour ma grande fille et moi :

jolies pochettes

Derrière The Blue School, on retrouve Stéphanie, créatrice de la marque. Je suis allée à sa rencontre pour qu’elle nous présente elle-même sa jolie boutique. Elle a répondu avec beaucoup de sympathie à mes différentes questions…

Comment défininirais-tu The Blue School?
Comme un univers dédié principalement aux enfants, mais parfois aussi transposable aux adultes, un brin rétro, parfois vintage, et toujours coloré pour la bonne humeur!

Quelles sont tes influences et ton parcours?
Diététicienne de formation, j’ai exercé ce métier durant 13 ans, mais j’ai eu depuis longtemps envie de changer d’orientation… J’ai appris la couture en autodidacte, en commençant à créer des accessoires de puériculture à la naissance de ma fille. Depuis, je ne me suis pas arrêtée, et quand l’occasion s’est présentée, je n’ai pas hésité à faire ce grand virage professionnel.

Sur ton blog, la nature, les paysages et l’enfance sont très présents, sans doute une grande source d’inspiration?
La nature est en effet ma première source d’inspiration… Elle stimule tous mes sens, elle est au cœur de ma vie, me ramène toujours à l’essentiel…. Quant à mes enfants, ils ne sont en effet jamais loin! Je passe beaucoup de temps à me remettre en question, à m’interroger sur mon rapport à eux, cela transparaît inévitablement sur mon blog, même si je reste plutôt pudique sur le sujet, je ne tiens pas à les exposer… C’est aussi et surtout grâce à eux que ma passion pour la couture est née! Lorsque je crée un accessoire, cela part souvent d’un de leurs besoins…
J’aime également me perdre sur la toile, Pinterest, les blogs… Internet est une source infinie d’idées pour moi, trop même parfois, j’ai souvent du mal à canaliser mon esprit qui part dans tous les sens…

Ton atelier est à la maison. Combines-tu aisément vie de famille et créations à la maison?
Mon atelier est en effet dans ma maison, et même dans notre chambre, qui fait aussi office de bureau pour mon mari et de bibliothèque! Il a déjà été difficile d’aménager un coin pour travailler, qui n’empiète pas trop sur l’espace à vivre dans la maison, c’est la que cela nous semblait l’idéal, les enfants n’y ont pas accès. J’aime cette pièces, notre petit espace, à nous, les parents. C’est difficile pour moi d’exercer mon activité à la maison, et de mettre de côté le ménage, le repassage et le rangement, parce que c’est l’heure de travailler. Et le soir j’ai du mal à décrocher, j’ai un second bureau sur lequel je fais tout le versant administratif, et celui ci est dans la pièce principale, car souvent je passe des commandes, gère le blog, la boutique le soir ou le week-
end!

collage bs

Peux tu nous parler un peu de ta nouvelle collection printanière ainsi que de tes futurs projets?
Je ne devais pas faire de collection printemps, car j’avais pris du retard, et il était l’heure de faire celle de la rentrée, mais j’avais trop envie de jolies couleurs douces et gourmandes! J’ai décliné simplement deux corbeilles et deux coussins de rangement dans des tons menthe, émeraude, abricot, bleu… je ne m’éloigne jamais de cette fonction de rangement dans mes accessoires, j’aime trop l’ordre! Moi j’adore mettre des bouquets de fleurs dans les corbeilles, et les enfants ne cherchent plus leurs pyjamas et leurs doudous le soir au moment du coucher, ils ont chacun leur coussin. Il y aura aussi une mini collection été, avec des sacs pour la plage, pour les grands et les petits. L’automne sera dans des teintes plus sombres, mais chaudes et lumineuses, du bordeaux, du jaune doré, du bleu marine et du fuchia! Il y aura des sacs maternelle, des pochettes à chaussons, des lunch bags, des rouleaux à feutres… Je prépare une collaboration avec la jolie boutique Happy Zoé

collage bs2

Pour voir et en savoir plus sur les créations The Blue School, je vous recommande vivement sa boutique ici ainsi que sa page Facebook

Simple and sure – The Pains of Being Pure at Heart

Days Of Abandon

Difficile pour moi de ne pas parler musique dès lors qu’il s’agit de ce groupe The Pains Of Being Pure at heart, un groupe que j’affectionne tout particulièrement…
L’annonce de la sortie de leur nouvel album le 22 avril prochain me réjouit. Ce troisième opus s’intitule Days Of Abandon.

L’écoute du single Simple and sure annonce un peu la couleur de cet album : des sonorités plutôt légères, pop, délicatement joyeuses et lumineuses avec des paroles un peu plus sombres. Un contraste qui favorise l’expression personnelle plus proche des premières intentions musicales du leader du groupe Kip Berman.

Dans la vidéo suivante la version live de ce morceau se retrouve à partir de la troisième minute.
Nous étions présents à ce concert à l’Epicerie Moderne. Un très bon souvenir. Vous pouvez retrouver mon live report de ce concert ici sur le site DarkGlobe.

Un petit bonheur nommé « écureuil »

Chaque matin, ça recommence! Ma grande fille devant son petit déjeuner qui pousse soudainement un cri: ECUREUIL!! Je sursaute car pas toujours très bien réveillée et moi aussi je m’émerveille. Nous nous mettons à observer nos petits voisins roux qui s’agitent et se courent après! Ils sont rapides et notre regard a parfois du mal à les suivre. On se dit qu’on a de la chance de les voir si souvent. C’est un instant tout simple, un vrai petit bonheur…

P1130903

P1130907

P1130909

Une touche Bråkig dans la maison

J’attendais avec une impatience non dissimulée l’arrivée de la nouvelle collection Bråkig du géant Suédois jaune et bleu. Lancement le 31 janvier, hop! J’y cours! D’habitude je dois  préciser que je ne « cours » pas à Ikéa : le monde, les dédales du magasin (je ne connais toujours pas les raccourcis!), les piétinements, la longue attente en caisse et le dépôt situé plus loin ont tendance à venir à bout de ma patience. Il faut dire que la virée Ikéa relève bien souvent de l’expédition! Mais là, nous ne sommes que vendredi et même s’il y a du monde, ça reste respirable!
Bref, revenons à la jolie collection Bråkig . C’est une collection réalisée par le collectif créatif Artrebels. Les motifs géométriques et les teintes pastel ou plus flashy se retrouvent sur une multitude d’articles qui composent cette collection : du mobilier : chaises, tabourets, cubes de rangement, portant; de la vaisselle: (assiettes, bols, tasses), des plateaux et même du papier peint!

Le tout est très gai et très rafraîchissant!

collage2

Bien sûr il a fallu choisir et faire le tri car mon idée n’est pas de « Bråkigser  » mon intérieur.
Alors voici mes trouvailles: 2 petits bols, 2 plateaux, 2 boîtes (ci-dessus), une chaise pour la chambre de ma fille, une table plateau pour le salon, et des housses de coussins.

Ah oui et aussi 3 rouleaux de papier peint! Je trouve les motifs si beaux, je n’ai pas pu résister alors même que je n’ai aucune pièce à tapisser chez moi.. Mais j’ai ma petite idée derrière la tête : ce papier peint sera utilisé, détourné, recyclé d’une façon ou d’une autre! Car s’il est une chose que j’apprécie, c’est bien de personnaliser et détourner certains articles Ikea (à ce propos jetez un oeil ici, c’est une mine d’idées originales en matière de détournement d’objets Ikéa)

Que dire de plus? Les prix sont raisonnables : environs 5 euros pour les articles déco… ce serait dommage de se priver de ce joli design scandinave à prix (enfin) attractif. A noter qu’il s’agit d’une édition limitée avec plus ou moins de disponibilité en magasin pendant 4 semaines.

Pour finir, tout cela apporte une jolie note rafraîchissante dans la maison comme une petite note de printemps avant l’heure qui est la bienvenue!
Et vous? Séduit(es) par la collection?

collage

Plaisirs d’automne

Regarder la nature changer et se colorer de teintes chaudes
Entendre le crissement de nos pas sur un tapis de feuilles
Se promener et cueillir marrons et champignons (pas tous!)
Admirer un paysage de vignes dans le Haut Beaujolais
Profiter de ces journées douces et ensoleillées avant le grand froid…

lpdl131026f

lpdl131026e

lpdl131026d

lpdl131026c

lpdl131026b

lpdl131026a

lpdl131026h

Et vous quels sont vos petits plaisirs d’Automne?

Zoom sur Polhoo! Design

Il y a quelques jours grâce à un concours organisé par La salle des machines, j’ai eu la chance de remporter cette jolie pochette réalisée par Polhoo.

996818_689399661089527_1140271911_n

Ce concours m’a permis de découvrir cette jolie marque et j’ai très envie de partager avec vous ce coup de coeur.
Derrière Polhoo il y a 2 créatrices Nantaises qui proposent une collection de coussins et pochettes aux motifs graphiques et géométriques tout à fait dans l’air du temps. Les coloris sont choisis avec soin, les matières se mélangent et s’assemblent à merveille. Regardez:

©Polhoo-Design-Coussin18

©Polhoo-Design-Coussin19

Je voulais en savoir un peu plus sur Polhoo alors je leur ai posé ces quelques questions:

Quelle est l’origine de ce joli nom « Polhoo »?

« Polhoo vient de la première syllabe de nos deux prénoms Pauline & Lauriane, on ne voulait pas écrire simplement Paulau, on l’a donc « stylisé », et le hoo à la fin rappelle l’onomatopée. »

Quel est votre parcours à toutes les deux?

« Nous sommes donc deux Nantaises amies d’enfances, et nous avons suivi les mêmes études d’Arts graphiques. Nous sommes aujourd’hui toutes les deux graphistes. Nous avons beaucoup de goûts en commun et nous adorons les formes géométriques ».

Quelles sont vos inspirations?

« Nous puisons notre inspiration dans le graphisme qui est notre métier principal car Polhoo, est une occupation en dehors de nos horaires de travail. Mais nous aimerions réellement développer notre marque. »

Où peut-on trouver vos jolies créations?

« Pour l’instant nous vendons seulement à Paris, dans la galerie Sergeant Paper dans le 4ème, et chez un fleuriste « Mémé dans les Orties » 12 rue Ramey dans le 18ème.
Nous allons bientôt ouvrir notre site et notre boutique Etsy !  »

©Polhoo-Design-Coussin9

Je guette donc l’ouverture de la boutique Etsy de Polhoo avec impatience!
En attendant vous pouvez retrouver leur univers sur Facebook ou Pinterest et n’hésitez pas à les contacter pour toute commande.